Perspective depuis la place basse
Meyrin est construit au cœur d’un territoire végétalisé. Cette caractéristique est un marqueur fort de son identité que nous avons souhaité renforcer.
La place des 5 continents est bordée par trois ouvrages importants. Notre réflexion s’est donc portée sur l’emprise et la forme de la nouvelle mairie. La création de la place en deux lieux, haut et bas, nous avait conduit à considérer leurs modes de liaisons et leurs interfaces.
Nature / Culture
L’occasion était donnée de concilier nature et culture. La place haute est le prolongement et la transition du parc avec l’environnement minéral. Il annihile les frontières et accueille les différents flux au sein d’espaces végétalisés et de promenades. Un volume de matériaux extraits serait employé à la réalisation d’une nouvelle topographie du parc. Des « colline » seraient le théâtre de jeux en plein air intégrant en leur sein un skate-park et un amphithéâtre, des recoins et divers événements. Enfin un zone tampon serait proposée entre l’ancienne mairie et le parking. Les jardins ouvriers trouveront aussi une place plus généreuse qui contribuerait à la richesse du paysage.
Gabarits
Les bâtiments qui entourent la place des 5 continents ont des gabarits de faible importance. Une cohérence se dégagent de cet ensemble. Or le programme conséquent de la nouvelle mairie sous-entendait un volume aux proportions importantes. De plus, la relations avec le bâtiment de la piscine deviendrait problématique c’est pourquoi nous avions recherché la façon de rester dans un même gabarit.
Interfaces
Notre intention serait rendue possible en redescendant le parking d’un niveau supplémentaire. Nous avions proposé ainsi une place basse de grande envergure. Les services immédiats qui bordent et créent la convivialité de cette place sont dédiés au public (café, arcades) et aux relations publics/professionnels (grand hall, guichets d’accueil, salle des citoyens, aire des cérémonies, état civil, aire de sécurité municipale). En périphérie de cette interface se trouve, plus « à l’abri », les vestiaires, l’aire des réunions et l’aire réservée (archives, informatiques). Ces espaces trouvent le calme et la lumière autour de véritables jardins intérieurs. Nous trouvons aux niveaux surélevés l’air consacrée exclusivement à la vie professionnelle.
Circulations.
Des plans inclinés de 5% et 15% assurent la fluidité de l’espace. La liaison interne entre les 2 places est réalisée par un plan incliné hélicoïdale La salle des citoyens trouve sa place au sein de cet événement architectural. Le parc et la place haute sont aussi reliés par l’auvent du centre commercial qui se prolonge jusqu’au couvert, mettant ainsi les piétons à l’abri de la pluie et du soleil. Deux entités : théâtre et jardins dedans / spectacles et parc dehors. La nature et la culture trouvent ici l’opportunité de s’entremêler
Back to Top